English VersionVersion Française


JANE BIRKIN SINGS SERGE GAINSBOURG






Sortie le 8 mars 2013


Retrouvez l'intégralité du concert Via Japan au cours duquel Jane Birkin revisite avec classe et originalité le répertoire de Serge Gainsbourg accompagnée par un quartet de musiciens japonais qu'elle a rencontrés à Tokyo en mars 2011 après le terrible tsunami.
Un moment intense.


Album Live disponible sur


JANE BIRKIN AU PALACE








Un live, c'est toute une vie en raccourci. Le concert de Jane Birkin enregistré en mars dernier au Palace - tout un symbole - en contient mille ou presque. Les années Serge qui chanta, lui aussi dans le temple du disco, il y a trente ans. Celle du temps des après, la période gris-bleue de Quoi ou de Fuir le bonheur. Et enfin, l'époque des Enfants d'hiver, un disque rempli de fleurs d'automne écrit par Jane et sorti en novembre 2008. C'étaient les premières paroles qu'elle signait toute seule sur les paradis d'enfance, les gravités d'adolescence, et ses airs se sont mariés avec une belle élégance à un répertoire déjà forcément classieux.

L'album Live au Palace déroule ainsi des chansons de Gainsbourg écrites pour Jane, ou Régine, Anna Karina…. D'autres crées par lui. Et les dernières signées Birkin. C'est la rencontre attendue depuis longtemps entre deux auteurs : Birkin/Gainsbourg. Une célébration faite dans la gaîté, la légèreté, la mélancolie, l'émotion de tous les instants. C'est Jane comme on l'aime qui s'empare de L'Anamour. Re-joue Ex-fan des sixties simplement posé sur son tapis de cordes. Fait d'Amours des feintes, une chanson pleine et nue. De Prends ma main, une frémissante invitation.

"Les chansons de Serge ont mis les miennes en valeur… Je me sens sans doute plus à l'aise en reprenant sur scène les morceaux d'Enfants d'hiver. Et il y a aussi ces surprises si délicieuses comme les reprises de L'Eau à la bouche, des Petits papiers."

C'est une set-list conçue avec Philippe Lerichomme, orchestrée subtilement par Edith Fambuena, "invitée surprise sur scène", jouées par Hélène Szanto (contrebasse), Dominique Pinto (violoncelle), Frédéric Maggi (piano, keys) et Nicolas Dubosc (guitares, cordes). Le concert et donc le disque live est équilibré, harmonieux, intimiste, en demi-teinte et porté par les jeux de l'amour, de la vie, des combats intérieurs et de tous les instants. Ainsi cette chanson consacrée à Aung San Suu Kyi et que Jane chantera, dit-elle en live "jusqu'à ce que les choses changent en Birmanie".

Au coeur de ce Live au Palace bat le coeur de Jane. Et de Kate, Charlotte et Lou. "Mes chansons leur sont davantage dédiées que je ne l'ai laissé paraître. Ce sont des secrets. Ce disque est un témoignage d'un moment précieux, c'est tout." Et c'est déjà beaucoup.

Gilles Medioni







ENFANTS D'HIVER





Des titres écrits pour la première fois par Jane, et composés par
Alain et Pierre Souchon, Alain Lanty, Hawksley Workman,
Pierre-Michel Sivadier, Bertrand Louis et Franck Eulry.



Achetez ENFANTS D'HIVER



DISCOGRAPHIE ESSENTIELLE





2006. Fictions


2004. Rendez-vous


2002. Arabesque


1999. A la légère




1998. The Best Of


1996. Intégral à l'Olympia


1996. Versions Jane


1992. Intégral au Casino de Paris




1990. Amours des Feintes


1987. Jane au Bataclan


1987. Lost Song


1983. Baby alone in Babylone




1978. Ex fan des Sixties


1975. Lolita go Home


1973. Di Doo Dah


1969. La chanson du Slogan



© 2003-2014 www.janebirkin.net ▪ Management & Conception: E-KONS.FR
En utilisant toutes les fonctions de ce site, vous reconnaissez être en accord avec nos conditions d'utilisation.